Débrider trottinette

Les trottinettes électriques ont bouleversé nos habitudes en matière de transport urbain. Il est impossible de se promener dans une grande ville sans en croiser par dizaines. Ceux qui en ont déjà piloté une vous le diront, les sensations de liberté et de vitesses sont enivrantes. Mais est-il possible d’aller encore plus vite pour s’offrir de nouvelles sensations ? Et si oui, comment?

Quelques précautions

Elles sont limitées par la réglementation française à une vitesse maximale de 25km/h sur les voies publiques. Cette précaution est mise en place pour tous ceux qu’on appelle les Nouveaux Véhicules Electriques Individuels (NVEI) tels que les vélos à assistance électrique, hoverboards ou les skateboards électriques.

Attention toutefois, faire rouler un véhicule électrique débridé sur la voie publique est passible d’un an d’emprisonnement et d’une amende de 15000 euros. Le débridage peut s’appliquer uniquement sur un terrain privé.
La loi va même plus loin, en imposant une limite mécanique à 25Km/h. Cela signifie qu’une trottinette pouvant en théorie dépasser cette vitesse, mais bridée électroniquement, serait tout de même illégale.

Débrider une électroniquement trottinette

Le débridage le plus facile à opérer est le débridage électronique. Une trottinette peut parfois être surdimensionnée en terme de puissance afin d’assurer une bonne accélération jusqu’à 25km/h, puis se limiter une fois cette barrière virtuelle atteinte. Sans cette dernière, la trottinette pourrait grimper encore plus, certes un peu plus péniblement, mais c’est toujours ça de plus à prendre !

Pour cela il faut se connecter à l’électronique pour opérer une modification du firmware. Chaque modèle a son propre firmware, mais en cherchant son modèle spécifique sur les sites spécialisés on peut trouver un firmware boosté.

Changer le rapport de transmission

Pour les modèles utilisant un étage de transmission, il est possible de faire une modification purement mécanique en remplaçant le pignon et la couronne par des éléments au rapport de réduction différent. La trottinette troquera alors un peu d’accélération au démarrage contre une vitesse maximale plus élevée.

Changer le contrôleur

Le moteur électrique est contrôlé par un module livré de série avec la trottinette, mais il peut très bien être piloté par un module différent. Un changement de module complet permettra alors de gagner en vitesse maximale.

Changer le moteur (et la batterie)

Cette modification extrême est possible, mais ces deux éléments constituant la plupart du prix de l’engin, il vaut mieux à ce moment-là acheter une nouvelle trottinette plus performante.
Quelle que soit la méthode que vous choisissiez, rappelez-vous deux choses : respectez la loi et soyez prudents.